«Corps, géométrie et couleur: une carte de la conscience»: conférence et projection de Claudia Bonollo à Cantercel

 

Cantercel, France, «Corps, géométrie et couleur: une carte de la conscience»: conférence et projection de Claudia Bonollo à Cantercel

La géométrie et l’expérience du corps-espace dans l’art contemporain et l’architecture, du vendredi soir au dimanche midi, avec Valérie de la Dehesa artiste/photographe, Claudia Bonollo artiste/architecte/chercheuse, Jorge Caminero architecte/chercheur : expérimentations de ressenti d’espaces et développement de la créativité…

DSC00680

VENDREDI, SAMEDI, DIMANCHE
13, 14, 15 Octobre 2017

HORAIRES: 18:00 á 20:30 h, Vendredi
10:00 à 13:00 h, de 15:00 à 18:00 h et de 20:00 à 21:00 h, Samedi 10:00 à 13:00 h, Dimanche
LIEU: CANTERCEL

Formateurs:

Valérie de la Dehesa: artiste – photographe
Jorge Caminero: architecte – chercheur
Claudia Bonollo: artiste – architecte-chercheuse

La géométrie forme l’essence de tout être vivant animal ou minéral, du plus petit au plus grand, soit une feuille d’arbre ou une graine, une montagne ou une goutte d’eau. Sa présence renforce en permanence l’idée que nous partageons des archétypes essentiels, dans cet atelier pratique nous allons développer ce lien ancestral avec l’architecture et l’art contemporain dans le site expérimental de CANTERCEL, pour comprendre et intégrer dans le corps des concepts géométriques impliquant les principes vitaux de l’être humain.

OBJECTIFS
Promouvoir la lecture visuelle, interactive, expérimentale et performative autour du ressenti des participants dans la géométrie et plonger dans un parcours entre matière, corps et espace de l’art et l’architecture.

PUBLIC
Artistes, designers, architectes, acteurs, danseurs, étudiants ou tout autres personnes qui veulent développer leurs sens à travers la géométrie et le rapport espace – corps.

Accueil

invito1

PART 1

PROLOGUE

Le point de départ de chacun des parcours réalisés et  présentés ici est une  traversée dans la couleur et la géométrie.

La couleur n´est jamais neutre, elle n´est jamais impartiale. De fragment en fragment, de non-lieu à un autre, soudainement, apparaissent des plis, des lagunes et d´autres espaces interstitiels. Et dans chacun de ces mondes on peut discerner des figures au bord de la disparition, fugaces constellations chromatiques…

A l´analogie donc, la précieuse mission de suggérer différents thèmes, de tracer le fil invisible qui taverse une pensée, qui peut apparaître sous différentes formes, se connectant avec les idées et les rêves.

Quand tout a commencé, je n´aurais jamais soupçonné que ma recherche s’étendrait à tout le corps humain, ni que les cellules transfigurées se transformeraient en un projet multidisciplinaire

Je dois beaucoup à certaines personnes et à de nombreux professionnels (médecins, biologistes, neurobiologistes, psychologues, psychiatres et théologues) qui se sont intéressés à mon travail, de même qu’aux leçons de biologie reçues par une investigatrice de l´Institut Ramón y Cajal de Madrid qui m´a fait connaître et découvrir l´iconographie scientifique. Les lectures de James Hillman et Henry Corbin m´ont aussi beaucoup aidées. L´étude de textes liés à la vision du monde iranien, Ib´n Arabi, Sohravardi et surtout Najmoddin Kobrâ, par son chromatisme qui révèle le signifiant et la suprématie de la lumière (la vision smaragdine de tant de visions mystiques), m’ont valu d’être attentive aux phénomènes de la lumière et de la couleur.

___________________________________________________________________________________________

CV CLAUDIA BONOLLO

 

Artiste, architecte, éco-designer, consultant en couleurs et chercheuse en formation multidisciplinaire. Elle combine sa trajectoire artistique avec une recherche sur l’acte créatif dans toutes ses déclinaisons possibles, en alternant l’activité de recherche avec l’expérimentation dans tous les domaines de la créativité.
Diplômée de l´UIA (Université Internationale d’Art) et de la Faculté d’Architecture de Venise avec mention d´honneur. Etudes supérieures à Londres (Bartlett School of Arquitecture) et à Madrid (Etsam), ville où elle a fondé et dirigé ATELIER META-MORPHIC, une plate-forme culturelle internationale pour l’art, la culture et la recherche.
La recherche multimédia LE CORPS IMAGINÉ (qui à son origine s’appelait “BEAUTY IS ITSELF A CURE” et qui continue à se développer jusqu’à aujourd’hui) a été sélectionnée à Paris par les “Les Rencontres de Image et Science”, émanation  culturelle du CNRS et CAMERA (Conseil Audiovisuel Mondial pour les Études et Réalisations sur l’Art). Il s´agit d´une investigation sur les cellules et la biologie qui utilise la couleur comme outil de composition et la géographie visionnaire comme instrument de l´imagination active.

C´est un travail artistique qui dans tout domaine se propose de créer à travers l’art, un point de vue différent sur le corps humain, la maladie et la guérison. Le dialogue avec la cellule devient un récit poétique, avec des modèles différents selon l’organe traité. Une thérapie comme art, qui englobe différentes hypothèses métaphysiques de guérison.

 

www.lecorpsimagine.com